Un béornide en RP ?

Aller en bas

Un béornide en RP ?

Message par Epi le Jeu 25 Oct - 18:03

Cet article a pour vocation de répondre à deux questions :

  1. Pourquoi est-il quasi-impossible de jouer un Béornide en RP ?
  2. Pourquoi est-il tout de même très intéressant de créer un Béornide pour RP ?

 

1.      Pourquoi est-il quasi-impossible de jouer un Béornide en RP ?



Impossible est un bien grand mot, chers amis. En effet, pourquoi serait-il impossible de jouer un béornide en Terre du Milieu, de façon roleplay ? C'est ce que nous allons essayer de comprendre.


a) L’histoire des Béornides


Revenons brièvement sur l’histoire de ce peuple.
Les Béornides portent deux noms dans les écrits de Tolkien : Béornides et Peuple de Béorn). Notons qu’une nouvelle appellation vient d’apparaitre avec la dernière traduction française. Vous pouvez donc maintenant parler de Béorniens.
Voici ce que l’on sait d’eux.
 Il s’agit d’Hommes, de ceux qui restèrent en Terre du Milieu après la chute du Beleriand, alors que leurs parents du Peuple de Hador partirent pour l’île de Numénor. On note d’ailleurs que les béornides étaient aussi cousins des ancêtres des Rohirrim, les Eothéod. Mais cela remonteun peu, revenons à nos moutons ours !


b) Béorn et les changeurs de peaux


Nous savons où vivent les béornides : dans le Val d’Anduin, cette contrée au Nord-Ouest de la Forêt Noire.


 C’est là que leur premier chef, Béorn, s’est installé dans le passé. Et voilà ce que l’on sait de cet Homme :
 
« C'est un changeur de peau. Il change sa peau : parfois c'est un énorme ours noir, parfois un homme fort et de grande taille avec d'immenses bras et une longue barbe. Je ne puis pas vous dire grand-chose de plus ; cela doit d'ailleurs vous suffire. D'aucuns disent que c'est un ours descendant des grands et anciens ours des montagnes qui vivaient là avant l'arrivée des géants. D'autres que c'est un homme descendant des premiers hommes qui vivaient avant que Smaug ou les autres dragons ne vinssent dans cette partie du monde et avant que les gobelins n'arrivassent du nord dans les montagnes. » Gandalf, Bilbo le Hobbit - Chapitre 7


Voilà donc leur vraie nature : des changeurs de peaux ? Mais le sont-ils tous ? Cela semble improbable. Il semblerait même que ce soit une faculté que seuls les membres de la famille de Béorn possèderaient. Et comment ont-il appris à  se transformer en ours ? La présence de Radagast non loin ne serait-elle pas une explication rationnelle à ce phénomène ? Nous l’ignorons.


c) Une férocité légendaire ?


Notons  que Béorn et les hommes de son peuple ne consommaient que pain, crème, miel et légumes sans jamais se nourrir de viandes animales. Ni la chasse, ni la pêche ne font partie de leur coutume et les animaux qui les accompagnent au quotidien sont des membres à part entière de leur maisonnée.
Quoi qu’il en soit, les autres peuples craignent les béornides, si bien que la vieille route qui relie le haut Col à la Forêt Noire n’est plus quasiment plus empruntée. Seules quelques caravanes s’y aventurent encore, lorsque Bilbon et la compagnie de Thorin s’y aventurent dans Le Hobbit :

« D’ailleurs, dit Glóin, n’étaient les Béornides, il serait depuis longtemps impossible de venir jusqu’ici à partir du Val. Ce sont de vaillants hommes, et ils gardent le Haut Col et le Gué du Carroc. Mais leurs péages sont élevés, ajouta-t-il avec un hochement de tête réprobateur ; et comme Beorn autrefois, ils n’aiment pas tellement les nains. Ils sont néanmoins fiables, ce qui est beaucoup de nos jours. » — Le Seigneur des Anneaux — Livre II — Chapitre 1

Des Hommes fiables, donc. Mais craints par les Hommes, par les Nains et même par les serviteurs de Sauron. On raconte que les gobelins de Gundabad refusaient d’approcher le Val d’Anduin, à cause des hurlements terrifiants qu’ils entendaient. Des hurlements d’ours.
En réalité, les Béornides sont de grands hommes, hirsutes et musclés, portant des habits en cuir et une hache à la ceinture. Nous sommes bien loin des rumeurs qui laissent à croire que le Val d’Anduin n’est occupé que par des bêtes sanguinaires. 


d) Et en RP ?


Il y a fort à penser que dans l’Eriador, ce peuple soit quasiment devenu une légende. On ignore combien de béornides peuplent le Val, et combien peuvent se transformer.
Voilà pourquoi jouer un Béornide en RP relève de l’impossible. A moins de ne le jouer quand dans les Terres de Béornide (introduction de la race dans le jeu), on n’imagine à aucun moment un béornide se promener en Eriador ou au Sud de la Forêt Noire. Cependant, avec l’avènement du 4ème Age, les béornides vont davantage commercer  avec les Nains d’Erebor et les Hommes de Dale. Peut-être serait-il alors possible d’en croiser dans ces contrées-ci, mais ce ne sont que des spéculations.
Quant au changement de forme, il semble que ce soit un « pouvoir » exclusif à la famille de Béorn.

 

2.      Pourquoi est-il tout de même très intéressant de créer un Béornide pour RP ?

 
On s’éloigne un petit peu des béornides et de leur lointaine contrée pour revenir aux Hommes. Il est intéressant de créer un personnage béornide pour en réalité jouer un homme. Cela vous permet d’avoir davantage de choix pour la couleur de peaux, les yeux, les coiffures, etc. Il y a même des tatouages en prime, si vous souhaitez jouer un Dunedain, par exemple. De même, les Béornides ont une carrure plus impressionnante que les hommes, et peuvent donc être utiles pour jouer de grands gaillards.
Pour conclure, notez que la race Béornide est payante en jeu. Et comme nous venons de l’expliquer, c’est une race quasi impossible à jouer en RP, en tant que tel. Elle n’est donc pas très intéressante pour pratiquer le jeu de rôle sur Lotro (ce qui ne lui enlève pas ses qualités en terme de gamelplay, etc.).
Epi
Epi
Admin

Messages : 49
Date d'inscription : 21/10/2018
Localisation : Terre du Milieu

Fiche de personnage
Pseudonyme:

Voir le profil de l'utilisateur https://azapilotro.wixsite.com/troupe

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum